Les surfaces d’impression

Les surface impression - Fulament

L’Artillery Sidewinder X1 est livrée avec une surface en verre style Ultrabase.

D’après un petit sondage sur environ 80 utilisateurs d’un groupe Facebook américain (de 7000 inscrits) en mars 2020, la répartition des surfaces utilisées était la suivante.

  • Surface d’origine : 54
  • Miroir Ikea : 9
  • Fulament Flex Bed : 6
  • PEI : 5
  • Eryone : 2
  • Wham Bam, Buidtak : 1 chacun

Cela reste un tout petit sondage mais qui a le mérite de montrer que l’immense majorité des utilisateurs gardent le plateau d’origine. La répartition serait peut-être différente sur un groupe français ou allemand ou espagnol etc.

Il n’empêche qu’il y d’autres solutions et notamment des plateaux magnétiques qui ont des avantages, dont le premier est de pouvoir décoller une impression sans avoir à attendre que le plateau refroidisse.

Voici quelques modèles. Vos commentaires et conseils sur l’utilisation avec une SWX1 sont les bienvenus. De même si vous voulez raconter votre expérience avec un de ces supports. Les indications de prix sont données pour des surfaces de 310x310mm, sauf avis contraire.

Sooway


C’est le plateau que j’avais choisi au début parce que je l’avais sur ma précédente imprimante.
La partie à coller est épaisse d’1mm et la partie magnétique également. Cela fait donc 2mm ajoutés au plateau.  La colle utilisée pour l’aimant est de la 3M.
Il a l’avantage de ne pas être très cher (dans les 25€).
Les pièces tiennent bien et je trouve qu’il ne marque pas sauf si on laisse la buse chaude avec du filament posée dessus bien entendu.
Je lui trouve deux inconvénients relatifs. Le premier c’est que la partie magnétique fait exactement la même taille que la partie collée (31x31cm). Il n’y a pas de languette qui déborde pour permettre le décollage. Personnellement, je contourne ça en avançant la partie magnétique d’environ un centimètre vers l’avant. Ce qui déborde me sert de languette de saisie.
Le second inconvénient (pas pour moi qui ne fais que du PLA et du TPU) c’est que la température maximum supportée est de 80°C. Cela peut donc poser problème pour des filaments qui nécessitent un socle très chaud.
En conclusion, pour du PLA, je trouve que ce tapis a un excellent rapport qualité/prix. Pour les autres filaments, il vaut peut-être mieux voir du côté de Ziflex ou des PEI.

A l’usage
Après plusieurs semaines d’utilisation, j’ai constaté que j’avais beaucoup de mal à maintenir une bonne première couche. Ayant refait plusieurs bed levelling, je constate des variations. Je pense que le support n’est pas vraiment stable. Je suis donc revenu au plateau original. Aucun problème pour retirer la plaque collée sur le verre. Ca tient bien mais en y allant doucement, ça se retire facilement. Il restait quelques traces de colle que j’ai retiré à l’Eau Ecarlate. Plus un bon nettoyage à l’alcool isopropylique et le plateau est nickel.
Je vois la différence. Première couche parfaite. Toujours. Je pense essayer un Ziflex ou un Mamorubot un de ces jours. 

Elle est disponible chez Amazon et également chez AliExpress (mais sus un autre nom) pour moins cher. Mais attention, il faut commander la base magnétique ET le plateau. Au total ça revient dans les 16€ (en 310×310), donc plutôt intéressant

Retour à la liste


Ziflex

C’est un plateau un peu plus cher, fabriqué par la société Zimple, une société française (bravo !), mais qui reste encore abordable.
Zimple propose deux versions : basse température (70°max) et haute température (120°max).
Pour être précis (merci à Nicolas de Zimple pour l’explication), la partie aimant (celle qui est collée sur le plateau) peut supporter une température de 150°C. Le revêtement Ultimate, celui sur lequel s’impriment les pièces, fatigue si on l’utilise longtemps à plus de 120°C. Donc Zimple donne ce support pour 120°C max sur de longues impressions. L’avantage de la formule c’est que, le jour où Zimple sortira un revêtement qui supporte 150°, vous n’aurez besoin d’acheter que le revêtement et non pas la partie aimantée. Donc, un bon investissement.
Le Ziflex donne des bases très légèrement granuleuses. L’adhésion est excellente et le retrait facile. Marche très bien avec de l’ABS, PETG, TPU etc. Achat possible directement chez le fabricant.
La base magnétique fait 1,1 mm et le revêtement fait 1,9mm (source Zimple).
En mars 2020, le kit Haute température (120°C) adapté à la SWX1 vaut environ 40€. La version basse température (70°C max) est à 36€.

Lien pour acheter chez Ziflex et chez Amazon

Lien pour acheter chez Ziflex

Un retour d’Alain Poyvre sur son ZIflex, posté au départ sur Facebook. Merci à lui de m’avoir permis d’utiliser son texte.

Premier retour d’expérience sur le ZILEX de chez zimple3d (version “nouveau – haute température”)

Commandé lundi sur Amazon, Je l’ai reçu hier après midi (mercredi).
(Apparemment, j’ai pris le dernier, car depuis, il n’est plus disponible dans cette taille)

Très simple d’installation
Nettoyage du bed de la X1, collage de la partie magnétique, et c’est fini.
Cette partie magnétique est épaisse et plus rigide que je l’imaginais, donc peu de risque de laisser des bulles d’air lors du collage 👍

J’ai coupé au cutter les 2 “oreilles” en bas sur la partie magnétique (uniquement) qui se colle au plateau chauffant pour faciliter la prise en main de la partie flexible d’impression.

Petite info
Pour les heureux possesseurs du BL-Touch, il n’y a rien d’autre a régler.
Le BL-Touch s’adapte tout seul à la nouvelle hauteur du plateau qu’impose cette nouvelle couche sur le bed d’origine. C’est tout de suite prêt a imprimer 🤗

Pour les autres, il faudra refaire un réglage de la hauteur du bed.

Premiers constats
Il faut augmenter la température de chauffe du bed par rapport aux réglages sans ZILEX.
Sur la photo de test, la grosse pièce du bas est imprimé avec un bed à 60° (mon réglage habituel). On voit clairement les stries d’impression.
Alors que la petite pièce au dessus, a été imprimée avec le bed à 80°, et là c’est parfait.
Pour info ,dans les 2 cas, l’impression colle bien à la surface du bed.

Décollage de la pièce
Le gros avantage du ZIFLEX (ou autre support flexible) c’est que l’on peut retirer le plateau (CQFD). Eh bien la conséquence est top. Le refroidissement du plateau et de la pièce sont très rapide.
Petite astuce : après l’impression, je pose le ziflex sur le carrelage au sol pendant 10s, et hop, le plateau est froid et je peux décoller la pièce.
Elle se décolle très bien 👍

Entretien
Alors là, très bonne surprise.
Le décollage des pièces ne laisse aucune trace sur le ziflex.
Je le nettoie quand même entre chaque impression avec du produit a vitre … Il est de nouveau véritablement comme neuf.

J’ai essayé de nettoyer le ziflex avec de l’alcool isopropylique, c’est pas top. On le voit sur la photo, la première couche de la grosse pièce est blanchâtre.

Voilà. Pour ce premier retour d’impression (sans jeux de mots) sur le ziflex reçu.
J’en suis enchanté 🤗

     

Retour à la liste


Mamorubot


Un produit chinois qui a des adeptes en France. Parmi ses avantages :
– Bonne adhésion, sans besoin de laque, de colle, de scotch
– Fonctionne aussi pour ABS
– Entretien facile avec de l’alcool isopropylique à 99%
– Pour le remettre à neuf, un petit ponçage au papier à eau 600/800 ou à la laine de verre 000
– Température supportée garantie 120° mais on peut aller au-delà.
On peut le trouver à 30€ en 310×310 (mars 2020) sur un site allemand.
L’incontournable Guero Loco l’a testé.

Lien vers Mamorubot

Retour à la liste


Fulament Spring Steel PEI Flex

Marque américaine pas très connue en France. Ses support en PEI sont adaptés à nos SWX1 et Genius. Le tarif de base est dans les 40$ mais il faut lui faire traverser l’Atlantique…
Le très gros avantage de la plaque Fulament, en tout cas du modèle double face, c’est qu’elle est… double face ! C’est à dire que vous pouvez choisir d’imprimer sur une surface lisse ou sur une surface sablée. Bien sur ça se paie puisque le modèle double face est à environ 65$.
Question température, tout va bien jusqu’à 130° garantis. PETG et ABS vont aussi bien que PLA.
A noter que ce support fonctionne aussi bien avec des bltouch qu’avec les détecteurs magnétiques.

Lien vers Fulament

Retour à la liste


Eryone Maflex

Eryone est bien connu pour ses filaments mais ils font aussi des plateaux magnétiques recouverts de PEI.

Ce qui est étonnant avec ce revêtement c’est qu’il permet d’obtenir une surface lisse comme sur du verre. C’est assez impressionnant je trouve.

Le problème est qu’il est assez difficile à trouver en 300×300 ou  310×310. Mais c’est parfait pour les Genius.

Retour à la liste


Wham Bam

Pas simple à trouver mais plutôt bien coté. Wham Bam est une société américaine qui produit des outils pour la 3d dont des plateaux magnétiques recouverts de PEX. Le PEX un polymère maison qui, d’après eux, surpasse le PEI. Bon, on les voit mal dire le contraire de leur produit, n’est-ce pas.

La base magnétique peut supporter 150°. Est-ce que plateau amovible fait partie de ce qu’ils appellent la base magnétique ? Je n’arrive pas à le savoir.

L’installation me semble un brin compliquée : pose de l’aimant sur le plateau, chauffant, pose du PEX sur la partie amovible, passage de laine de fer 000, sans parler des nettoyages entre chaque opération. Et en prime, en regardant la vidéo d’installation, je me dis que la pose du film PEX est le moyen idéal de faire des bulles. Bref, on se croirait au temps des protections d’écran souples de smarphone.

Maintenant, une fois que c’est posé, les résultats semblent plutôt bons.

Reste un dernier point qui fâche : le prix. Aux USA, Wham Bam facture 89$ pour son plateau ! Et il faut le faire venir ici avec le transport et la douane.

Le lien vers Wham Bam

Le Guero Loco qui parle de l’utilisation du PETG sur un plateau Wham Bam. Personnellement, je trouve que ce n’est pas sa vidéo la plus intéressante. Mais si vous êtes amateur de PETG, ça peut vous intéresser.

Retour à la liste


FlexPlate

Flexplate de PrimaCreator est un plateau de type PEI.

Il se compose de trois parties, comme tous les PEI : une surface magnétique à coller, une tôle d’acier flexible et un film de PEI Ultem. Le film est déjà collé quand vous recevez le plateau. Ca vous évite une opération supplémentaire comme chez Wham Bam.

Le plateau est garanti pour supporter 130°. Au niveau de l’entretien, pas grand chose à part un dégraissage à l’alcool isopropylique, à l’acétone ou à l’alcool méthylique.

A noter que PrimaCreator est une société suisse et que les produits sont expédiés depuis la Suisse. Il y a des frais de port en dessous de 120 CHF d’achats, donc pour ce plateau.

Le site de PrimaCreator

Retour à la liste


Flexbed

La version chinoise de base des plaques PEI avec sa base magnétique.

Au passage, méfiez-vous des plaques chinoises pas chères. Ce n’est pas qu’elles soient moins bonnes que les autres. C’est qu’elles sont souvent vendues sans leur base magnétique. C’est très pratique puisque, lorsque le PEI est abîmé, on n’est pas obligé de racheter la base magnétique. D’ailleurs ZIflex, par exemple, fait de même. Mais si c’est votre premier plateau magnétique il faut faire attention de bien commander la base magnétique adhésive en même temps. SI vous l’oubliez, il faudra faire tenir la plaque avec des pinces sur le plateau.

Avec celle-ci, pas de problème, la base magnétique est comprise.

Vendue par Energetic 3D un vendeur assez connu sur AliExpress avec des délais de livraison (en temps normal), assez courts.
Dans les 40€ en 310×310, c’est vraiment la plaque générique.
La base magnétique est donnée pour 140° ce qui devrait aller même pour faire cuire un oeuf mais ce n’est pas une bonne idée 😉

Probablement celle qu’on retrouve sous tout un tas de marques.

En 220×220

En 310×310

Retour à la liste